Film français – 2020 – 1h22 – avec Pio Marmaï,  Camille Rutherford et Rita Merle.

Un film léger, agréable à regarder, mais dont le scénario nous réserve des surprises.

La surprise, c’est d’ailleurs le centre des relations de cette curieuse famille : Pio Marmaï que l’on a déjà vu en homme qui refuse de passer à l’âge adulte, mais également Camille Rutherford qu’on avait vue jouer Mary Stuart, donc changement radical.

Mais surtout, il y a Rita Merle, la fille du réalisateur, avec sa bouille de bébé, la seule de ce trio à garder le sens des réalités. Elle a l’âge où l’on essaie de quitter l’enfance, et flanquée de parents qui refusent de grandir, ce n’est pas facile.

Le film est vu à sa hauteur, on adopte son point de vue, y compris dans ce qu’elle invente pour se construire.

Des situations peu banales s’enchaînent dans un récit que le réalisateur a voulu construire comme un jeu de piste. En effet, on ne sait jamais dans quelle direction il va nous entraîner, entre réalisme et imaginaire.

La bande son n’est pas étrangère au charme de ce film : la chanson italienne des années 80 qui donne son titre au film est encore dans les oreilles de ceux qui ont vécu cette époque (sinon, les clips, ringards à souhait, sont disponibles sur internet).

Un film sans prétention mais qui tient ses promesses.

Sophie Rakotomalala

Spread the word. Share this post!