Les 23es Rencontres dévoilent leur palmarès !

Prix du jury de spectateurs, présidé par Frédéric Mercier : L’Autre Continent de Romain Cogitore


© 2018 Cinema Defacto – House on fire

Prix des lycéens : L’Heure de la sortie de Sébastien Marnier

Dimanche 11 novembre

Projection du programme de 4 courts métrages en présence de Ibrahima Seydi, co-réalisateur de Mama bobo.

photos Dominik Fusina

Projection du film Amin de Philippe Faucon, en présence de la comédienne Marème n’Diaye

photos Dominik Fusina

Séance de clôture : Remise du Prix des lycéens en présence de 4 élèves portes-paroles et du Prix du jury de spectateurs en présence des membres du jury et de leur président Frédéric Mercier.

  photo Dominik Fusina

Samedi 10 novembre

Programme Littérature et Cinéma : Entretien public avec Frédéric Mercier suivi d’une séance de dédicaces de son livre “Les Écrivains du 7ème art”. En deuxième partie de programme, projection du film Au grand balcon de Henri Decoin (1949), présenté par Frédéric Mercier

photos Dominik Fusina

Avant-première de Tout ce qu’il me reste de la révolution en présence de la réalisatrice Judith Davis et la comédienne Mélanie Bestel. Le film sortira le 6 février 2019

photos Dominik Fusina

 

Vendredi 9 novembre

Deux dernières projections pour les lycéens qui ont pu rencontrer le réalisateur Sébastien Marnier et la comédienne Véronique Ruggia (L’Heure de la sortie). Le jury des lycéens était accompagné pendant deux jours par la journaliste critique de cinéma Ava Cahen (à gauche sur la photo)

photo Dominik Fusina

Projection du film Sofia suivie d’un débat à distance via internet avec la réalisatrice marocaine Meryem Benm’Barek.

photo Dominik Fusina

Avant-première de L’Heure de la sortie en présence du réalisateur Sébastien Marnier et de la comédienne Véronique Ruggia. Le film sortira le 9 janvier en salle.

photos Dominik Fusina

Jeudi 8 novembre

Première journée du jury des lycéens (250 élèves de Villefranche, Trévoux et Villié Morgon) qui ont pu rencontrer Mikhaël Hers (Amanda) et Bettina Oberli (Le Vent tourne).

photo Dominik Fusina

Projection de Le Vent tourne en présence de la réalisatrice suisse Bettina Oberli.

photos Dominik Fusina

Avant-première de L’Autre Continent en présence du réalisateur Romain Cogitore. La sortie nationale de ce film co-produit avec Taïwan est prévue pour le printemps 2019…

photos Dominik Fusina

Mercredi 7 novembre

atelier jeune public “crée ta vache tirelire”

photo Dominik Fusina

avant-première de Chien de garde en présence de la réalisatrice québécoise Sophie Dupuis. Le film sortira en salle le 14 novembre

  photos Dominik Fusina

Avant-première de Amanda en présence du réalisateur Mikhaël Hers. Le film sortira le 21 novembre partout en France… et au cinéma Les 400 Coups de Villefranche !

photos Dominik Fusina

Mardi 6 novembre

Avant-première de Lune de miel… à Zgierz en présence de la réalisatrice Elise Otzenberger. Le film sortira en salle au printemps 2019

photos Dominik Fusina

Lundi 5 novembre

Ouverture des 23es Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais au cinéma Les 400 Coups de Villefranche, avec l’avant-première de La Dernière folie de Claire Darling en présence de Julie Bertuccelli

photos Dominik Fusina

 

23es Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais : demandez le programme !

Du 5 au 11 novembre 2018, L’association L’Autre Cinéma, en partenariat avec le Cinéma LES 400 COUPS de Villefranche-sur-Saône, propose ses 23es Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais.

Depuis plus de 20 ans, la manifestation a à cœur de faire découvrir aux spectateurs des films d’ici et d’ailleurs et de leur faire rencontrer des cinéastes et autres professionnels du cinéma dans une proximité et une convivialité appréciées de tous.

Parmi ses 18 programmes, le festival proposera huit films en avant-première, ainsi que six premiers films. L’actualité de la production francophone et la mise en avant de jeunes talents sont, chaque année, des lignes fortes de la sélection. Enfin, s’il se dit que les réalisatrices sont peu représentées dans les festivals, ce n’est pas le cas à Villefranche puisque neuf films réalisés par des femmes seront au programme de cette 23ème édition !

Les 8 films en compétition pour le Prix du jury de spectateurs seront : La Dernière folie de Claire Darling en présence de la réalisatrice Julie Bertuccelli (France – avant-première), Lune de miel… à Zgierz en présence de la réalisatrice Elise Otzenberger (France – avant-première), Chien de garde en présence de la réalisatrice Sophie Dupuis (Canada – avant-première), Amanda en présence du réalisateur Mikhaël Hers (France – avant-première), Le Vent tourne en présence de la réalisatrice Bettina Oberli (Suisse – France – Belgique), L’Autre continent en présence du réalisateur Romain Cogitore (France – Taïwan – avant-première), Sofia de Meryem Benm’Barek, suivi d’un débat à distance (via internet) avec la réalisatrice (France-Maroc-Qatar) et L’Heure de la sortie en présence du réalisateur Sébastien Marnier et de la comédienne Véronique Ruggia (France – avant-première).

Frédéric Mercier, journaliste critique de cinéma, présidera le Jury de spectateurs qui remettra son prix au meilleur long métrage de la compétition.

Pour la clôture, l’avant-première d’un film cannois très attendu, Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer, suivra la cérémonie de remise des prix.

Séances spéciales et films hors compétition :

Le week end du 10 et 11 novembre sera riche en rendez-vous.

Les Rencontres renouvelleront le partenariat avec la médiathèque Pierre-Mendès France de Villefranche avec un programme spécial qui explorera les liens entre littérature et cinéma. « Les Écrivains du 7ème Art », le livre du journaliste critique Frédéric Mercier tombe à point nommé et l’auteur sera présent pour un entretien public le samedi 10 novembre à 17h au cinéma Les 400 Coups (entrée libre). A 18h30, la projection d’un film de répertoire rare, Au grand balcon d’Henri Decoin, (copie neuve restaurée) dont le scénario est signé Joseph Kessel, viendra compléter ce programme spécial « Cinéma et littérature ».

Le dimanche matin, « Place aux courts métrages ! » avec un programme de 4 courts métrages repérés au festival du film jeunes publics « Plein la Bobine » à La Bourboule. A voir en famille (pour les enfants dès 10 – 12 ans), en présence du co-réalisateur de Mama bobo, Ibrahima Seydi.

Les deux séances hors compétition du week end feront la part belle aux comédiennes : La réalisatrice et comédienne Judith Davis sera présente le samedi soir pour présenter son premier film Tout ce qu’il me reste de la révolution, une comédie dynamique qui questionne l’héritage de 68. Elle sera accompagnée de la comédienne Mélanie Bestel.

Le dimanche à 14h30, c’est la comédienne d’origine sénégalaise Marème n’Diaye qui sera présente pour un échange après la projection d’Amin de Philippe Faucon.

Programmes Jeune public

Deux programmes jeune public permettront de s’adresser à différents âges.

Le programme de courts-métrages Le Quatuor à cornes distillera sa bonne humeur aux tout petits dès 5 ans. Un atelier, sur inscription, sera proposé mercredi 7 novembre suite à la séance de 14h30.

Dilili à Paris, le nouveau film de Michel Ocelot, émerveillera les enfants (dès 8 ans) comme les adultes. Le film fera l’objet d’une séance spécifique le samedi 10 novembre à 14h30 puisque la projection sera suivie d’une visite de l’exposition sur la fabrication du film.

Des séances à Belleville et Trévoux :

Afin d’étendre le festival au territoire Beaujolais Val-de-Saône, l’association l’Autre cinéma renouvelle les partenariats avec les associations « Idéal Cinéma » à Belleville et « Les Passeurs » à Trévoux. Trois séances des Rencontres se dérouleront donc hors les murs.

Quant à l’affiche du festival, elle a été, comme chaque année, sélectionnée parmi les travaux réalisés par les élèves de première Section Arts plastiques du lycée Claude Bernard à Villefranche.

Pour télécharger le magazine-programme, cliquez sur ce lien : Programme-23esRCFB

Présentation

Les Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais est un festival qui propose un programme de longs métrages (documentaires ou fictions) ainsi que, parfois, un programme de courts-métrages. La provenance des films est variée afin d’offrir un panorama du cinéma francophone : Suisse, Belgique, Afrique, Québec, ainsi que de nombreuses régions françaises (chaque année nous essayons de programmer notamment un/des films produits par Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma). La plupart des films sont nouveaux, en avant-première, voire inédits. Tous sont présentés par leur réalisateur/trice ou un membre de l’équipe du film (comédiens, producteurs, scénaristes, musiciens, monteurs…). La rencontre entre artistes et spectateurs donne lieu à une discussion-débat après la projection.
En fonction de la programmation, chaque édition des Rencontres accueille entre 12 et 15 professionnels du cinéma.

Les organisateurs

L’Autre Cinéma, une association de cinéphiles fondée en 1990 et qui a pour but de défendre et promouvoir la cinéphilie.
Les 400 Coups, un cinéma appartenant à la ville de Villefranche S/S et géré par l’ADECSE, qui dispose de trois salles de 159, 143 et 72 places et enregistre environ 55 000 entrées annuelles.

Le Prix du Jury

De 1996 à 2002, un parrain honorifique soutenait le festival. Ainsi se sont succédés Alain Tanner, Bertrand Tavernier, Chantal Akerman, André Delvaux, Jacques Deray, Agnès Varda et Jean-François Stevenin. Depuis les 8es Rencontres, la manifestation a créé le Prix du Jury décerné par 8 spectateurs cinéphiles et présidé par un spécialiste du cinéma.

De plus en plus de spectateurs

La première édition des Rencontres comptait 1 200 spectateurs. Depuis 2016, le cap historique des 5000 entrées a été franchi. La thématique, les films proposés, ainsi que les rencontres privilégiées avec les invités suscitent l’intérêt des spectateurs. Outre les cinéphiles de la région, il n’est pas rare que des festivaliers se soient déplacés d’autres régions, de Suisse, de Paris et même d’Angleterre.

Un festival reconnu

Les Rencontres du Cinéma Francophone en Beaujolais est un événement désormais intégré au paysage culturel et associatif de la région. Les professionnels de l’industrie cinématographique font eux aussi confiance aux organisateurs et reconnaissent leur passage au festival pour la promotion de films inédits ou en avant-première.

Une participation active des scolaires

Les organisateurs privilégient aussi le partenariat avec de nombreux établissements scolaires. Depuis 2003, un jury de lycéens remet son propre prix, le Prix des Lycéens.

Cinéma et littérature

Depuis 2012, une rencontre « Cinéma et littérature » avec un auteur lié au monde du cinéma est organisée en partenariat avec la médiathèque municipale Pierre Mendès-France de Villefranche S/S.

Ont déjà été accueillis : François Bégaudeau, Gérard Mordillat, Delphine Coulin, Dan Franck, Fabienne Berthaud et Marion Vernoux

La francophonie, un thème novateur et rassembleur

Le thème de la francophonie est curieusement peu prisé par les festivals cinématographiques hexagonaux excepté le Festival du film court francophone de Vaulx-en-Velin et le récent Festival d’Angoulême. Provoquant la rencontre de cinématographies riches et différentes ayant comme dénominateur commun la langue française, ce thème a permis à cette manifestation d’emporter, chaque année plus encore, une grande adhésion du public.

La convivialité comme maître-mot

A l’issue des débats, l’échange avec le cinéaste se poursuit autour de nos désormais traditionnels buffets beaujolais. En somme, si le succès de ces Rencontres est chaque année grandissant, il le doit à l’originalité de son thème, à la qualité de sa programmation, mais aussi à l’esprit simple et chaleureux qui règne pendant la manifestation. Il est d’autant plus agréable de noter que de nombreux invités nous quittent en disant qu’ils garderont le meilleur souvenir de l’accueil caladois et du public des 400 Coups.
Suivez aussi l’actualité des Rencontres sur notre blog