C’est le premier film qui sort en France de cette jeune réalisatrice, mais elle a déjà été remarquée dans des festivals en Espagne.
Nous plongeons dans l’intimité d’Estrella et de sa fille Leonor, jeune adulte.

Beaucoup de scènes sont tournées dans leur appartement et le spectateur s’imagine être chez des amies. De petits riens, évoqués avec beaucoup de finesse et de pudeur, des moments douloureux vécus dans une grande dignité, du rire et des larmes, comme dans la vie.
Nous accompagnons ces deux belles personnes à un moment charnière de leur vie, et ce remarquable portrait croisé donne envie de continuer à avoir de leurs nouvelles.

Après la fin du film, elles nous habitent toujours, comme si nous les connaissions.

Il faut absolument faire ce voyage avec elles.

Sophie Rakotomalala

Spread the word. Share this post!