MAUVAIS GENRE : LE CINÉMA HORS NORMES

Soirée Aventureuse

À travers quelques exemples phares de l’histoire du septième art, un membre de la commission Programmation tentera de cerner le phénomène particulier du FILM HORS-NORMES, concept flou mais pas creux : il recouvre des œuvres parfois « cultes », parfois ignorées, des chefs d’œuvre aboutis ou de « grands films malades » (dixit TRUFFAUT), des films scandaleux ou doctement orthodoxes, des films « mainstream » ou des séries B.

En fait, ce qui peut mieux le caractériser, c’est sa rareté, son côté transgenre, multidisciplinaire, supra-catégoriel, sans appellation contrôlée, manifestement étrange, indécrottablement atypique.

Il suscite la fascination dans toutes ses nuances, de l’adoration au rejet.

Ses auteurs, admirés ou curieusement méconnus, ont allumé des feux qui brilleront longtemps dans les salles obscures.

Ces OFNI (Objets Filmés Non Identifiés), nous les célébrerons et chercherons sans trop y croire à en dévoiler les profonds mystères.

LES GARCONS SAUVAGES, premier long-métrage du toulousain Bertrand MANDICO, projeté ce soir, sera la parfaite illustration de notre propos car il vous emmènera dans des contrées inexplorées par des moyens inusités.

Laissons-nous émerveiller par la lanterne magique.

Michel Jean

Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico France / 2018 / 1h50Film interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Programmé du 30 mai au 5 juin au cinéma Les 400 Coups de Villefranche-sur-Saône

Spread the word. Share this post!

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *