Diffusé en avant-première lors de la cérémonie de clôture des 23es Rencontres, « Les chatouilles » sera sur les écrans de notre cinéma dès le 14 novembre.

Malgré son sujet sensible, la pédophilie, surtout ne le boudez pas car c’est une grande réussite tant sur le fond que sur la forme.

Tiré de sa pièce de théâtre «  les chatouilles ou la danse de la colère », Andréa Bescond co réalise le film avec son compagnon Eric Métayer et joue aux côtés de Karine Viard et Clovis Cornillac dans le rôle des parents aimants mais aveugles.

Odette, la petite trentaine, passe tous les jours devant le cabinet d’une psychologue en sortant de la gare. Un beau jour, elle entre et déballe à la thérapeute médusée les abus sexuels dont elle a été victime durant son enfance.

Gilbert, l’ami de la famille aime beaucoup jouer aux chatouilles avec Odette, et cela va durer 10 ans. Elle n’en dira rien et deviendra danseuse en réalisant son rêve de gosse. Ce n’est qu’au moment où elle rencontre Lenny qu’elle s’autorise à éprouver des sentiments qui rendent son silence intenable.

Mêlant fantasmes et souvenirs le récit se déploie, porté par des scènes de danse à la chorégraphie bouleversante, bourrée de cette énergie vitale qui permet la reconstruction et donne tout son sens au mot résilience.

Catherine Vermorel

 

 

Spread the word. Share this post!

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *