Style Selector
Layout Style
Boxed Background Patterns
Boxed Background Images
Color Scheme

Ce film ne peut que ravir les fidèles du cinéaste finlandais. Agréable impression de retrouver un monde familier: hommes paumés, femmes consolatrices, décors portuaires, rues sombres et menaçantes…

Pourtant, l’Autre Côté de l’Espoir est un film difficile à définir car on y trouve tout et son contraire: longues scènes muettes telle celle où l’homme quitte son épouse, le conflit s’exprimant par des gestes, des regards et des objets. Et d’autres scènes où règne la parole comme lorsque le clandestin explique sa situation à la juge dans un long gros plan fixe. Film dramatique certes, avec sa fin très inquiétante, mais film souvent franchement comique: la scène où le réfugié émerge du tas de charbon pourrait être issue de l’imagination de Buster Keaton. Celle où les Japonais quittent le restaurant pourrait trouver sa place chez Jacques Tati. Regard troublant du cinéaste sur la société finlandaise où se côtoient fonctionnaires sans coeur, brutes fascistes, passants indifférents, complices humains et généreux, poètes de rue et personnages pourris de fric ( une partie de poker comme vous n’en avez jamais vue ).

Le tout filmé sans chichi, presque paisiblement, pour raconter une histoire toute en rebondissements, qui tient le spectateur en haleine.

Guy Reynaud

 

Spread the word. Share this post!

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *