Vous lisez en ce moment le n° 298 de la Lanterne Magique… C’est dire que ce bulletin de liaison, qui va disparaître sous sa forme originelle, a été créé décembre 1991, peu après l’ouverture du Cinéma Les Quatre Cents Coups. Cette réouverture avait été obtenue grâce à la mobilisation de ses spectateurs réunis sous le nom de l’Autre Cinéma. Un bulletin de liaison s’imposait pour tenir les membres de l’association au courant des péripéties d’une aventure qui n’était pas gagnée d’avance. Donner la parole à qui voulait la prendre, réagir face à la programmation, suggérer des formes d’action  ( 1996, nous créons les Rencontres de Cinéma ).

Au début, ce bulletin n’a d’autre titre que « l’Autre Cinéma », mais en décembre 2001 ( n° 111 ) il prenait le titre de la Lanterne Magique, nom proposé par un adhérent, G. Caburet, et qui avait plu à la commission de rédaction par son côté désinvolte et pseudo-rétrograde.

Qu’y avait-il dans ce numéro ? Un appel à adhésion signé du vice-président, Pierre Lannes, ( le président étant Jacques Blanc ), un « retour sur les Rencontres d’octobre 2001 », des réactions à certains films de la programmation du mois écoulé : l’emploi du temps , de Laurent Cantet, une Hirondelle a fait le printemps, de Christian Carion, C’est la Vie, de Jean-Pierre Améris et deux points de vue contrastés sur la Traversée ,de Jérôme Cornuau. On y annonçait aussi la programmation prochaine de Kairo, de Kiyoshi Kurosawa. La petite lanterne en en-tête devint le logo du bulletin à partir de septembre 2003 ( n° 131).

Si je calcule bien, cela fait une existence de 25 ans, et plus de 2000 heures de travail réparties entre la rédaction et l’accueil d’articles et d’informations diverses, les corrections, la mise en page, l’expédition… ouf ! R.I.P., comme on lit sur les tombes anciennes. Bonne chance à la nouvelle formule qui vous est expliquée dans cet ultime numéro à l’ancienne.

Yug

Spread the word. Share this post!

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *