Les trois films cultissimes que nous vous proposons ont plusieurs points communs incontestables.
Tous sortis en 1968, tous reconnus comme des chefs-d’œuvre, tous champions des films vus, revus et encore revus par les cinéphiles du monde entier, tous conçus pour une expérience unique au cinéma, tous objets d’un culte qui dure depuis 50 ans pour toutes générations confondues.
Si vous ne les avez jamais vus en salle, ruez-vous aux 400 Coups et voyez les enfin comme leurs créateurs les ont imaginés (dans des versions restaurées magnifiques) : Plus grands et plus forts que la vie !

IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUEST  de Sergio Leone

(Italie, États-Unis – 1968 / 2h55)
Charles Bronson, Claudia Cardinale, Henri Fonda, Jason Robards
Alors qu’il prépare une fête pour sa femme, Bet McBain est tué avec ses trois enfants. Jill McBain hérite alors des terres de son mari, terres que convoite Morton, le commanditaire du crime (celles-ci ont de la valeur maintenant que le chemin de fer doit y passer). Mais les soupçons se portent sur un aventurier, Cheyenne…
Pour ces trois films pas d’extrait de presse car les innombrables superlatifs utilisés pour les décrire deviennent impuissants. La force et l’originalité de ce film scénarisé par Bernardo Bertolucci, Dario Argento et Sergio Leone (!) en font une somme. Une œuvre monumentale qui signait mélancoliquement la fin du genre western. Une œuvre maîtresse du cinéma mondial accompagnée d’une musique de Morricone à l’image du film, expérimentale et lyrique. En tout cas inoubliable.

2001 L’ODYSSEE DE L’ESPACE

De Stanley Kubrick
(Etats-Unis – 1968 / 2h21)
Keir Dullea, Gary Lockwood

A l’aube de l’Humanité, dans le désert africain, une tribu de primates subit les assauts répétés d’une bande rivale, qui lui dispute un point d’eau. La découverte d’un monolithe noir inspire au chef des singes assiégés un geste inédit et décisif…
Sans doute actuellement le film le plus cité par les cinéastes et cinéphiles en tant qu’œuvre parfaite. Véritable “film monde” créé par un visionnaire de génie. Ce qui surprend le plus est de redécouvrir encore et toujours ce film et constater qu’il n’a pas vieilli. Quant au sens de l’œuvre qui a fait débattre des générations de spectateurs depuis 50 ans…

LA PLANETE DES SINGES  de Franklin J. Schaffner

(Etats-Unis – 1968 / 1h52)
Charlton Heston, Roddy McDowall
Egaré dans l’espace-temps, un engin spatial américain s’écrase en 3978 sur une planète inconnue. Les astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent les êtres primitifs de cette planète mystérieuse…
De deux choses l’une, soit vous connaissez ce film avec son twist final, le plus célèbre de l’histoire du cinéma, et vous aurez envie de revoir cette fable politico-futuriste réellement en avance sur son époque. Soit vous ne l’avez jamais vu et vous aurez bien de la chance de pouvoir le découvrir au cinéma comme les spectateurs médusés de l’époque.

Tout spectateur de ces films costumé en cowboy, spationaute ou…singe se verra immédiatement offrir une place utilisable dans les trois mois. Alors, osez et soyez créatifs !

Spread the word. Share this post!

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *